2018, Commémorations de 14-18 et des 60 ans de l'Union Européenne, programme spécial... contactez-nous pour un concert, une animation, etc....

Le mot du chef ...


« Tu n'as pas chanté le si b...

- Je l'écoutais ! »

Je n'ai pas noté ce jour-là qui m'a répondu cela...Mais quelle importance !

Est-ce un oubli de la part du choriste ?

Est-ce, au contraire, la recherche de la note à chanter ?

 

Quel beau résumé d'un moment privilégié de répétition !

Chercher à faire mieux. En écoutant. C'est le secret de la polyphonie

Etre autonome dans le choeur. Mais pas tout seul.

Chaque choriste écoute les autres, pour trouver sa place, unique et irremplaçable.

Chaque choriste cherche la justesse de la note et de la phrase, il timbre le pupitre sans laisser dépasser sa voix ...

Il dit le texte en pensant à ce qu'il raconte...

Il ne se trompe pas de rythme ou de tempo, il ne ralentit pas, ne presse pas non plus...

 

C'est mon souhait à chaque répétition, à chaque concert... Vous avec moi, moi avec vous !

Mais que de demandes de la part du chef !

Figaro ne pensait pas si bien dire lui qui demandait « Aux qualités que l'on demande à un valet, connaissez-vous beaucoup de maîtres capables d'être valets » ?

Moi pas, en tout cas... Donc je compte sur vous ...

Bon vent à Spivaïmo !

 

Marie-Claude

Date de dernière mise à jour : Dim 24 sept 2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×